Pour le sujet : la rancune est-elle un moteur plus puissante que l'amour?
Notre amie Andrée M. nous a honoré de sa poésie...

La HAINE

Issue de la colère et du ressentiment,
La haine s'amplifie, grandit avec le temps.
Le haineux rancunier, jusque dans l'obsession
Poursuit de ses méfaits l'objet de sa passion.

Comme une maladie latente et pernicieuse
Sa rancoeur l'empoisonne, uniquement soucieuse
D'entretenir en lui de sinistres pulsions
Afin de le venger de quelque vexation.

Terrible, inassouvie, la haine crie vengeance,
Repoussant le pardon, elle monte en puissance,
Telle une bête immode qui répand son venin,
Enivre l'offensé comme du mauvais vin.

La haine se souvient, au-delà de la mort
En cultivant le mal, le fait souffrir encore...
Après qu'ait disparu sans espoir de retour
L'offenseur au tombeau, la haine vit toujours.

_______________________

J'ai donné mon avis, en vers de mirliton
Espérant avoir pu me tenir dans le ton
Du sujet de ce soir. Faible contribution
Apportée au débat, sans nulle prétention.
Et je n'en reviens pas encore d'avoir osé
L'auditoire, il est vrai, était bien disposé.